Primes énergie et rénovation pour vos châssis en région wallonne

Le 1er avril 2015, la Région wallonne a lancé son nouveau système de primes énergie et de primes rénovation. Les châssis se trouvent dans la catégorie des primes rénovation.

La prime de base pour les châssis s’élève à 15 € du m2.

Conditions à respecter :

  • L’habitation doit avoir plus de 20 ans
  • Il faut l’accord et la visite préalable d’un estimateur public.
  • Ces primes s’adressent à tous les ménages wallons dont les revenus nets imposables (= le brut moins les cotisations sociales) sont inférieurs à 93.000 euros.
  • Un coefficient s’applique aux ménages qui ont des revenus plus modestes (voir tableau ci-dessous).
  • Notez qu’il faut déduire 5.000 euros des revenus par enfants à charge.

Revenus                                 Montant

Moins de 21.900€                  3x la prime

De 21.900 à 31.100€             2x la prime

De 31.100 à 41.100€             1,5x la prime

De 41.100 à 93.000€             1x la prime

 

Prime de la SOWAER

Montant de la prime : Pour les habitants situés dans la zone D’ de l’aéroport de Charleroi, la SOWAER propose une prime forfaitaire soit de 2783,98€, soit de 5615,12€ suivant la zone où le logement se trouve. Ces zones sont fixées selon le plan de développement à long terme (PDLT) et le montant de ces primes est indexé le 13 juillet de chaque année.

Ecopack région wallonne

Depuis le 1er mai 2012, une nouvelle aide régionale est proposée aux ménages wallons afin de réduire les factures d’énergie : l’ECO-PACK. Ce dispositif, qui a remplacé l’éco-prêt, permet de financer des travaux économiseurs d’énergie.

L’Ecopack est un prêt à tempérament à 0 % destiné à financer des travaux permettant d’économiser l’énergie dans son logement qu’elle qu’en soit la valeur vénale.
Le crédit doit être de 2 500 € min. et de 30 000 € max. Le dispositif fonctionne par bouquets de travaux. Il nécessite le financement d’au moins 2 travaux dont au moins un de type « P ».

Travaux « P » (performance énergétique) :

  • Isolation thermique du toit
  • Isolation thermique des murs
  • Isolation thermique des sols
  • Remplacement des châssis ou du vitrage
  • Placement d’un système de ventilation
  • Installation d’une chaudière à condensation au gaz naturel, propane ou mazout
  • Installation d’une pompe à chaleur
  • Installation d’une chaudière biomasse
  • Raccordement à un réseau de chaleur

Autres travaux « A »

Travaux induits :
remplacement, réfection, stabilisation ou traitement de la toiture ou d’une charpente, placement d’un parement extérieur

Petits travaux économiseurs d’énergie :
thermostat ou vannes thermostatiques, fermeture du volume protégé, isolation des conduites de chauffage, audit énergétique

Travaux pour la production d’énergie renouvelable :
panneaux photovoltaïques, installation de capteurs solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage, micro-cogénération

Deux types de bouquets :

Bouquet A : 1 travail « P » + 1 ou plusieurs travaux « A »
Bouquet B : au moins 2 travaux « P » + éventuellement 1 ou plusieurs travaux « A »

Remarques importantes :

  • Un travail induit doit être lié à un travail de performance énergétique. Ex : le remplacement de la toiture implique l’isolation du toit.
  • S’il existe un mécanisme d’aide régionale portant sur les travaux pour la production d’énergie renouvelable (installation de panneaux photovoltaïques, l’installation de capteurs solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage et l’installation d’une micro-cogénération), ces travaux peuvent être pris en considération pour la constitution d’un bouquet mais ne peuvent pas être financés dans le cadre de l’écopack.
  • Les travaux doivent être réalisés dans un délai de 2 ans par un entrepreneur enregistré sauf pour l’isolation du toit, des conduites de chauffage, de la fermeture du volume protégé et de l’isolation du sol par la cave qui peuvent être réalisés par le demandeur.

Ecopack et primes

Outre le taux de 0 %, l’Ecopack donne droit à certaines primes wallonnes. L’emprunteur rembourse le montant du crédit duquel le montant des primes a été déduit. A noter cependant que l’écopack ne remplace pas les primes énergie. Celles-ci restent d’actualité. En outre, il n’est pas possible de cumuler l’Ecopack avec une autre prime régionale (réhabilitation, embellissement) pour les mêmes travaux.

Principales conditions d’octroi

  • Les revenus globalement imposables du ménage ne peuvent dépasser 93 000 €
  • Le demandeur doit être propriétaire, bailleur ou locataire du logement ; celui-ci doit être situé en Wallonie. Il doit être âgé de 18 ans au moins
  • Le logement doit être occupé et salubre
  • Les ménages déjà titulaire d’un prêt « Habitat pour tous » (« HT ») n’ont pas droit à un prêt Ecopack (sauf s’ils renoncent aux réductions de mensualités obtenues dans le cadre du prêt “HT”)

 

Durée de remboursement

La durée du remboursement de l’Ecopack varie en fonction des revenus : 5, 8, 10 ou 12 ans.
Plus les revenus sont faibles, plus la période de remboursement est longue.

Comment faire sa demande ?

L’unique porte d’entrée pour effectuer une demande d’Ecopack est le call center :
078 158 008 accessible du lundi au vendredi de 8 h 15 à 17 h.
Des conseillers vous expliqueront les démarches à suivre pour introduire votre demande.
On vous proposera également un rendez vous avec un écopasseur pour préparer votre dossier.